Activités parlementaires

Déplacement du Président de la République dans l’Aude : l’Etat apportera un accompagnement « clair et rapide, pour que les personnes qui ont tout perdu puissent se reconstruire en paix » (PR, tweet, 22/10/2018)

[Contexte : le président de la République, accompagné de Christophe Castaner, Sébastien Lecornu et Emmanuelle Wargon, s’est rendu ce jour dans les communes de l’Aude les plus durement touchées par les inondations, Villalier et Trèbes.]

Le président de la République a adressé un message de soutien aux victimes et à leurs proches, et de remerciement aux secours, dont il a salué la compétence et le professionnalisme. « C’est votre mobilisation collective qui a permis de sauver tant de vies. Merci de la Nation tout entière. » (PR, discours, 22/10/2018)

Il s’est engagé à ce qu’un accompagnement « clair et rapide » soit apporté. En particulier :

  • Mise en place d’un fonds d’au moins 80 M€ pour indemniser les collectivités sur leurs biens non assurables, par exemple les routes ou les réseaux d'eau. Ces fonds seront gérés au plus près des besoins, directement par le préfet ;
  • Remboursement de 100% des dépenses d’assistance et d’hébergement engagées par les communes pendant 6 mois, « pour que les personnes qui ont tout perdu puissent se reconstruire en paix » (PR, tweet, 22/10/2018) ;
  • Mise en place d’un guichet unique pour indemniser les sinistrés, conjointement avec le département, à hauteur de 500€ par adulte et 200€ par enfant ;
  • Engagement des assureurs à porter de 10 à 30 jours le délai de dépôt des dossiers, à ne pas appliquer de pénalités sur les franchises, et à mobiliser tous les experts nécessaires dans les délais les plus rapides ;
  • Moratoire sur les cotisations URSSAF pour les artisans, les commerçants et les agriculteurs.

Les ministres reviendront dans l’Aude de façon régulière dans les prochaines semaines pour s’assurer de l’avancement de ces mesures.

Il faudra aussi « tirer toutes les conséquences de ce qui s’est passé » en matière de prévention, afin de « corriger ce qui doit l’être ». Des mesures sont déjà prévues :

  • Renforcement du soutien de l’Etat à la sécurisation des bâtiments en zone inondable : dès cette année, dans le cadre du budget, le Gouvernement proposera de doubler le taux de subvention apportée par le fonds Barnier (de 40% à 80%) pour financer la mise en sécurité de ces bâtiments, lorsqu’ils sont prescrits par les plans de prévention des risques d’inondation aux habitations ;
  • Renforcement de notre dispositif de prévision des pluies intenses, pour qu’il soit plus réactif et plus robuste ;
  • Amélioration du système d’alerte des populations.

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.