STÉPHANIE DO

Nous nous engageons pour une croissance forte !

Activités parlementaires

Aider les entreprises, maintenir l’économie à flot : nous maintenons le cap

Entre les efforts engagés depuis le début du mandat pour assainir l’économie, les aides massives accordées et le déploiement de France relance, notre économie a tenu bon et peut aujourd’hui repartir fort et sur des bases solides.

Notre mobilisation porte ses fruits : au deuxième trimestre, nous avons enregistré une hausse de la consommation de 0,9%, et une augmentation de la croissance de 0,9%. C’est 30% de plus que ce que l’INSEE avait anticipé.

Cette performance exceptionnelle confirme que nous pouvons atteindre 6 % de croissance en 2021, comme annoncé par le Président de la République.

Si nous en sommes là, c’est grâce à un plan méthodique, fort, calibré en quatre temps :

- dès 2017, la mise en œuvre de réformes fortes et attendues pour les ménages et l’emploi : ordonnances travail, baisse de la fiscalité des entreprises et des particuliers…

- ensuite, dès la première seconde de la crise, le quoi qu’il en coûte, avec la protection totale des salariés, des entreprises et du pouvoir d’achat ;

- dans un troisième temps, la relance en mettant en œuvre un plan ambitieux de 100 milliards d’euros dont 70% seront investis dès cette année. Ce plan va non seulement permettre à notre économie de repartir mais aussi permettre à la France de se placer à la pointe de tous les secteurs d’avenir et préparer la France de 2030.Nous permettrons notamment à la France de reprendre en main pleinement sa souveraineté économique en mettant fin à trente années de délocalisation industrielle et de fermetures d'usines.

La résurgence de l’épidémie et l’entrée en vigueur du pass sanitaire ont soulevé des interrogations chez les professionnels.

Le pass sanitaire, c’est la seule option pour maintenir la saison. Dans un monde idéal, il n’y aurait pas de pass sanitaire, mais il n’y aurait pas de virus non plus. Il vaut mieux des QR codes vérifiés que des commerces fermés.

Evidemment, le soutien aux entreprises se maintient pour toutes celles qui pourraient connaître des difficultés. Pour le mois de juillet, le fonds de solidarité sera élargi à toutes les entreprises qui perdent 10 % de leur chiffre d’affaire au lieu de la moitié. Ce dispositif sera ouvert à partir du 16 août.

Par ailleurs, des aides complémentaires sont déployées, notamment pour les secteurs impactés par la mise en place du pass sanitaire. Pour le cinéma, le CNC, a déjà annoncé un soutien à hauteur de 90 millions pour toute la filière. Les départements d'Outre-mer qui font l'objet de mesures de confinement ou de couvre-feu auront évidemment des aides renforcées.

Bien que la situation reste fragile, ne cédons pas au fatalisme. Au vu de l’ampleur de la crise, nous aurions pu voir un cortège de millions de chômeurs, des dizaines de milliers de faillites ou des millions de français tomber dans la précarité. Ça n’est pas le cas. Nous pouvons être fiers de la manière dont nous avons résisté. L’élan collectif est là, il faut être fier de ce succès français.

https://l.facebook.com/l.php?u=https%3A%2F%2Fwww.google.fr%2Famp%2Fs%2Fwww.francetvinfo.fr%2Fsante%2Fmaladie%2Fcoronavirus%2Fpass-sanitaire%2Fle-gouvernement-aidera-les-entreprises-penalisees-par-le-pass-sanitaire-assure-bruno-le-maire_4718959.amp%3Ffbclid%3DIwAR2JRCwSDQr7OApoPrIBIrFI6jILVcPVGGBh0Zv6xB4bPIUH1zuKi-G74Uo&h=AT2mjlXnXEc4pWrelCoI3No-WzyMziB58DmQJehdi1FEWcJtILEGSfBHdNdSgzNoiPBsD1uuxk_9iYTI5D26dy-J1Dz4a5mXkCNxqUqsEGASfGnYgKuD1A5Ul6nSMZwjPsIw&__tn__=H-R&c[0]=AT12m85C8nHxDJz_jsJL-ireLVqT5hGM7Hmn6VI9dmysBuxCpVKWptvpyNi-e19BqFcTyHG0SF7fIxmoEy-QYeQTgaeQk7o0k0vQIn9IvouWiiSHLKgPkTUomsGPMSQZ99nVFlOAScv4EOZtWSFi3fPi5A


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité