STÉPHANIE DO

Action du gouvernement pour les quartiers prioritaires de la ville (QPV) en Seine-et-Marne

Actualités de la circonscription

Dans un contexte marqué par la crise sanitaire qui a révélé et accentué les inégalités territoriales, le Comité interministériel des villes (CIV) a annoncé le 21 janvier 2021 des moyens inédits pour agir résolument en faveur des quartiers prioritaires de la ville (QPV), afin de renforcer leur attractivité, renforcer l’égalité des chances des habitants des quartiers, et approfondir la cohésion urbaine ainsi que la mixité sociale.

L’action du Gouvernement a ainsi permis d’approfondir la politique de la ville dans les quartiers prioritaires, par un abondement du budget de 3,3 milliards d’euros. Notre département de Seine-et-Marne a, par cette occasion, bénéficié de 4,96 millions d’euros pour développer des secteurs clés : l’emploi, l’éducation, la cohésion sociale et le renouvellement urbain.

Enfin, notre Gouvernement, par son plan de relance de l’activité économique, a permis au département de Seine-et-Marne, de bénéficier d’une dotation supplémentaire de 9,8 millions d’euros.

1. Voici le bilan des dispositifs et les actions concrètes mis en place cette année au sein de notre département :

A) Sur l’emploi nous avons agi en faveur des Seine-et-Marnais :

-88 postes Adultes-relais créés pour promouvoir la méditation sociale et culturelle de proximité

-Le plan #1jeune1solution et ses différents dispositifs ont permis à de nombreux jeunes du département de bénéficier d’une formation professionnelle, d’un accompagnement personnalisé vers l’emploi ou d’aides financières.

-Le plan régional pour l’insertion de la jeunesse (PRIJ) a permis l’accompagnement de 337 jeunes de 16 à 25 ans issus des QPV de Seine-et-Marne, y compris dans notre communauté d’agglomération Paris – Vallée de la Marne.

-La mission locale Paris Vallée de la Marne, lauréate de l’appel à projets 2021 du PIC « Repérer et mobiliser les publics invisibles », accompagne les jeunes en voie d’insertion professionnelle et sociale.

-30 entreprises signataires du PAQTE continuent de participer à la sensibilisation des plus jeunes au monde de l’entreprise et de favoriser l’accès à l’alternance

Ces différents dispositifs ont donc nettement contribué à ce que le taux d’emploi dans les QPV en Seine-et-Marne (50,9%, et 24,2% chez les jeunes) soit supérieur à la moyenne nationale (44,7% et 22,5% chez les jeunes). Une très bonne nouvelle pour notre département dont nous ne pouvons que nous féliciter.

B ) Pour l’éducation en Seine-et-Marne :

-5 Programmes de Réussite Éducative (PRE) ont bénéficié aux habitants de 9 QPV de Seine-et-Marne en développant l’accompagnement scolaire, le soutien à la parentalité, ou encore l’accès à la culture, aux loisirs et aux sports. Au total, 647 000 euros de subventions pour nos jeunes !

-Un comité de pilotage départemental relatif à l’orientation et à la prévention du décrochage scolaire a été mis en place en 2021

-Les Cordées de la réussite permettent un accompagnement à l’orientation dès la classe de 4ème pour favoriser l’égalité des chances à l’école.

C) Pour la cohésion sociale en Seine-et-Marne :

-Création de 16 Maisons France Service, dont 1 à Chelles, qui permettent de répondre aux questions administratives des citoyens, et remettre le service public au cœur de nos quartiers.

-La formation Valeur de la République et Laïcité (VRL) a permis à de nombreux agents publics, professionnels et bénévoles associatifs d’être sensibilisés au principe de laïcité dans l’exercice de leurs missions respectives.

D) Le renouvellement urbain dans notre département :

-7 projets de rénovation urbaine en Seine-et-Marne dont 1 projet d’intérêt régional dans notre circonscription dans les communes de Noisiel et Champs-sur-Marne (Les Deux parcs – Luzard, 52,3M€).

2. Zoom sur les mesures du Plan de Relance consacrées aux QPV de la 10ème circonscription de Seine-et-Marne (Chelles et Noisiel/Champs-sur-Marne)

A) Amélioration du cadre de vie et attractivité des territoires dans notre circonscription :

-Création d’un plateau synthétique multisports à Noisiel grâce aux crédits régionaux de l’ANS (Agence Nationale du Sport).

-Financement des projets « Graine urbaine » à Chelles et « Pensées sauvages » à Noisiel visant à mettre en place des jardins partagés.

-Dotation de 90 000 euros à l’association Agriculture et alimentation durable pour financer entre autres le projet Valcoop à Noisiel.

B ) Cohésion sociale dans notre circonscription :

-Création d’un poste de conseiller numérique à Chelles.

-L’appel à projets « Socle numérique à l’école » vise à renforcer les ressources numériques de nos établissements.

-Projet de jumelage culturel entre la scène nationale de la Ferme du Buisson et les Deux Parcs – Luzard.

C) Soutien à l'industrie de notre circonscription :

- Fonds aéronautiques pour l’Emboutissage Robarsey à Chelles (328 000 euros)

-Fonds automobiles pour l’APS à Noisiel (168 000 euros)

-Fonds de soutien à l’investissement dans les territoires (300 000 euros pour Cristal Marbre à Chelles)

Le constat est sans appel : Nous avons agi rapidement, et en profondeur pour améliorer la politique de la ville dans les quartiers prioritaires. Ses effets s’en font déjà ressentir, en Seine-et-Marne, dans notre circonscription comme partout en France !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité