STÉPHANIE DO

Bilan du fonds d'urgence de l’Economie sociale et solidaire (ESS) en Seine-et-Marne : un bilan positif

Activités parlementaires

Bilan du fonds d'urgence de l’Economie sociale et solidaire (ESS) en Seine-et-Marne : un bilan positif

27 septembre

Bilan du fonds d'urgence de l’Economie sociale et solidaire (ESS) en Seine-et-Marne : un bilan positif pour notre département et notre 10ème circonscription (Chelles, Noisiel et Lognes) !

En janvier dernier, Olivia Grégoire, secrétaire d’Etat en charge de l’Economie sociale, solidaire et responsable, lançait le fonds d’urgence à destination des structures de l’économie sociale et solidaire de 1 à 10 salariés.  Cette aide de 5000 à 8000€ a permis de soutenir, jusqu’au 31 juillet 2021, 4866 structures en difficulté et de sauvegarder près de 16 000 emplois !

Sur notre territoire la mise en œuvre de ce mécanisme d’aide s’est soldé par un bilan très positif. En effet, ce dispositif a permis à l’association sportive de Chelles, l’association Ecoutecris de Noisiel, le collectif d’action chrétien fraternelle (CCAF) de Chelles mais aussi la SAS les trouvailles d’Amandine SAS située à Lognes de bénéficier d’une aide financière qui avait pour objectif de permettre à ces structures non seulement de poursuivre leurs activités pendant la crise, et notamment en finançant les emplois de leurs salariés, mais également de pallier les difficultés de la trésorerie qu’elles ont rencontrées durant la crise, et d’autant plus pendant les périodes de confinement.

Enfin, pour donner une vision globale de l’impact positif de cette aide sur notre territoire, je tiens à rappeler que ce coup de pouce financier s’est illustré par le décaissement au profit de 573 structures et 2018 salariés en équivalent temps (ETP) plein, situés en Île-de-France, d’une somme d’un montant de 3 417 000,00 euros.

En ce qui concerne notre beau département de Seine-et-Marne, ce ne sont pas moins de 184 000,00 euros qui ont été fléchés au profit de 32 structures préservant ainsi 93 salariés en équivalent temps plein (ETP).

Vous l’aurez compris, je suis donc soulagée et heureuse de constater que cette aide, comme d’autres aides du gouvernement durant la crise, a permis à des associations et des structures diverses de Seine-et-Marne de maintenir la tête hors de l’eau et de préserver l’emploi de nombreux seine-et-marnaises et seine-et-marnais.

Activité parl 3 1

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité