STÉPHANIE DO

Compte-rendu du Comité Interministériel de la ville

Activités parlementaires

Comité interministériel à la ville : investir pour les quartiers, leur attractivité et leur sûreté. Notre engagement pour les habitants des quartiers ne faiblit pas.

Le dernier Comité interministériel à la Ville, qui s’est tenu le 29 janvier dernier à Grigny, a traduit notre mobilisation inédite, avec des mesures ambitieuses portées par un investissement de 3,3 milliards d’euros.

Comme il s’y était engagé, le Premier ministre réunit tous les deux mois les Ministres qui participent au Comité interministériel à la Ville pour s’assurer du bon déploiement des mesures décidées.

Le deuxième comité de suivi a eu lieu hier, a pour objet de vérifier que les engagements se sont concrétisés et de faire le point sur ce qu’il reste à mettre en œuvre.

Nous évaluerons donc la tenue de nos engagements et avancerons sur de nouveaux projets :

- en matière d’emploi, un des engagements du CIV de janvier était de mettre en place 60 cités de l’emploi. Nous en avons développé 24 depuis un an et nous allons en créer 60 de plus ;

- en matière de délinquance, d’ici le mois d’octobre, 600 éducateurs seront affectés à des quartiers avec 300 médiateurs et 300 éducateurs spécialisés. Nous développons ces bataillons de prévention et nous devrions atteindre nos objectifs au plus tard en octobre ;

- s’agissant des équipements sportifs, le CIV a dégagé 30 millions d’euros de crédits nouveaux sur ce plan de rattrapage des équipements sportifs, pour toucher notamment les quatre principales villes les plus en retard que sont Grigny, Sarcelles, Marseille et Roubaix ;

- le CIV a également déployé deux milliards d’euros supplémentaires pour l’ANRU (Agence nationale pour la rénovation urbaine), ce qui permettra à 20 quartiers supplémentaires également ont pu voir leurs projets ANRU validés. De plus, l’ANRU a engagé un milliard de crédits nouveaux cette année. En tant que membre de l'administration de l'ANRU, je suis très heureuse de l'aboutissement de nouveaux projets avec du budget supplémentaire ;

- enfin, nous nous étions engagés à consacrer 1% des 100 milliards du plan de relance aux quartiers prioritaires de la ville. Nous sommes fiers d’annoncer qu’aujourd’hui, sur ces 1 milliard nous en avons déjà engagés 871 millions (réhabilitation de friche, rénovation de bâtiments).

https://www.lesechos.fr/politique-societe/politique/quartiers-defavorises-letat-rallonge-le-budget-de-la-renovation-urbaine-1331262?fbclid=IwAR3iV2hLn0kk3BfOHD-O88nql9jvQpSQpvvDmN33Y92BJgXkVQMlKl6pWHo


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité