STÉPHANIE DO

J’assiste à l’allocution du Président de la République sur les nouvelles mesures sanitaires

Activités parlementaires

Ce soir, j’étais au Palais de L’Elysée pour répondre à l’invitation du Président de la République !

Allocution du Président de la République : un été de vigilance et de relance pour une rentrée en confiance

Le Président de la République s’est adressé aux Français depuis le Champ de mars pour annoncer de nouvelles mesures pour lutter contre la reprise de l’épidémie et expliquer le déploiement des réformes et de la relance pour le pays.

Il a dessiné un avenir pour la France, guidé par des décisions pragmatiques, pour des réformes d’équité, justes et ambitieuses.

Constat :

Sur le plan sanitaire et économique les efforts de chacun, les choix faits, les réformes menées, le plan de relance donnent des résultats qui nous permettent d’aborder « les difficultés qui sont encore devant nous avec détermination »

- Les efforts de tous, le civisme de tous, les mesures proportionnées et le déploiement de la vaccination ont permis de réduire la circulation du virus et de baisser la pression de l’épidémie sur nos hôpitaux

- En préservant l’éducation de nos enfants (12 semaines de fermeture en France contre 56 aux USA et 34 en Allemagne)

- En préservant nos entreprises et emplois ainsi que le pouvoir d’achat de nombre de Français. (6% de croissance attendu en 2021, France pays le plus attractif d’Europe, nombre record de création d’emplois (187 000 emplois recréés depuis le début de l’année).

Aujourd’hui, le variant Delta, 3 fois plus contagieux que la première souche, entraine une reprise forte de l’épidémie.

Des mesures doivent être prises dès maintenant pour éviter une 4ème vague, une saturation de notre système hospitalier. Anticiper pour une rentrée en confiance et continuer l’agenda de transformation du pays au service des Français.

1/ Un été de vigilance

Face à l’épidémie et au variant Delta, un atout-maître : la vaccination.

Les vaccins divisent par 12 les pouvoirs de contamination du variant et évitent 95% des formes graves.

Plus de vaccination = moins d’espace pour le virus pour se diffuser = moins d’hospitalisations et baisse du risque de mutation du virus plus dangereuse encore.

a/ Cet été doit donc être un été de mobilisation pour la vaccination, le seul chemin vers le retour à la vie normale / notre bouclier collectif

« Nous devons aller vers la vaccination de tous les Français » - Vacciner un maximum de personnes, partout, à tout moment.

Le Président de la République a donc annoncé :

- La vaccination obligatoire pour les personnels soignants et non soignants des hôpitaux, cliniques, EPHAD, établissements pour handicapés, pour tous les professionnels ou bénévoles qui travaillent au contact des personnes âgées ou fragiles.

Dead line : à partir du 15 septembre, contrôles et sanctions.

- Le choix de la confiance et l’appel solennel à tous les Français à aller se faire vacciner au plus vite. La seule façon de se protéger et de protéger les autres.

L’état est au rendez-vous pour atteindre l’objectif de tous vaccinés :

- Vaccination possible partout sur le territoire, sans rendez-vous, déploiement du « aller vers »

- Déploiement de campagnes de vaccination spécifiques dans les établissements scolaires dès la rentrée

- Campagne de rappels dès la rentrée pour les premiers vaccinés de janvier- février qui verront anticorps baisser à l’automne. Rdv ouverts dès les derniers jours d’août.

Pas d’inquiétude donc mais vigilance et respect des gestes barrières.

b/ De nouvelles mesures pour freiner le virus qui récompensent le civisme et font porter les restrictions sur les non vaccinés

- L’Etat d’urgence sanitaire sera déclaré pour la Martinique et la Réunion et un couvre-feu sera instauré.

- Dès cette semaine, contrôles aux frontières renforcés pour les ressortissants en provenance des pays à risque. Isolement contraint pour les voyageurs non-vaccinés.

- 21 juillet, extension du pass sanitaire sur tout le territoire à tous les rassemblements de plus de 50 personnes et à tous les lieux de loisir et de culture ;

- Début août, extension du pass sanitaire aux cafés, restaurants, hôpitaux, EHPAD, établissements médicaux sociaux, transports longue distance (trains, cars et avions). Pour les départements dont taux d’incidence > 200 et forte augmentation des hospitalisations, mesures de freinage possibles telles que : retour des jauges dans les lieux recevant du public ou télétravail.

- Cet automne, test PCR payant (sauf prescription médicale) pour encourager la vaccination plutôt que la multiplication des tests.

>> Session exceptionnelle du Parlement le 21 juillet pour l’examen d’un projet de loi qui déclinera ces décisions.

c/ Lutter contre l’apparition de nouveaux variants : « Cela passe par un projet immense mais indispensable et désormais à notre portée : vacciner le monde ».

- La France à l’initiative d’ACT-A – Plus de 2,5 millions de doses déjà données

- Intensification de cette aide pour les pays les plus touchés

2/ Un été de relance : une relance forte et profitable à tous

L’été de mobilisation pour la vaccination sera aussi un été de relance car plus vite nous concrétiserons le plan de relance, plus fort sera notre rebond, notre lutte contre le réchauffement climatique (1/3 des crédits du plan de relance y sont consacrés)

- 100 milliards d’euros votés à l’automne dernier – 40 milliards déjà mobilisés sur le terrain.

- Le Gouvernement et nos préfets s’assureront durant l’été de la bonne mise en œuvre des investissements sur le terrain.

- Il faut la mobilisation de tous sur le terrain pour lever les contraintes sur le manque de matières premières, les pénuries de mains d’œuvre.

- Notre objectif : nous inscrire dans une trajectoire de plein emploi.

3/ Une rentrée en confiance

Un été de mobilisation pour la vaccination et la relance pour être en mesure en septembre de préparer collectivement notre avenir.

Un avenir forgé par trois convictions :

- La nécessité de construire l’indépendance française et européenne.

- Grâce à l’action menée depuis 2017 nous sommes en train de réussir : relocalisation de la production de paracétamol, développement d’une vallée de la batterie électrique dans les hauts de France, plan d’investissement de 7 milliards pour l’innovation en matière de santé, première nation européenne du numérique et de la technologie depuis deux ans.

- Baisse des impôts de production et de l’impôt sur les sociétés + PFUE permettront d’accélérer le mouvement.

- En septembre, nouveau plan d’investissement pour faire émerger et bâtir la France 2030 et faire émerger des champions du numérique, de l’industrie verte, des biotechnologies, de l’agriculture.

- La nécessité de préserver notre modèle social.

Pour cela une priorité : le travail et le mérite.

- En continuant d’investir dans l’école et la formation

- En mettant pleinement en œuvre la réforme de l’assurance chômage dès le 1er octobre pour que l’activité paie mieux que l’inactivité

- En engageant la réforme des retraites, dès que les conditions seront réunies (épidémie sous contrôle et reprise bien assurée).

Une réforme progressive, pour un système plus juste et efficace qui offre une pension digne (Minimum 1000 euros) pour toute carrière complète.

Pour protéger nos retraites actuelles et celles de nos enfants sans augmenter les impôts, il est juste et efficace de changer notre système de retraites.

- La nécessité de construire la réponse de la Nation à ceux qui ont été le plus touchés par la crise.

- A notre jeunesse – présentation à la rentrée du Revenu d’engagement pour les jeunes qui concerna les jeunes sans emploi ou formation et qui sera fondé sur une logique de devoirs et de droits pour amener les jeunes vers l’activité.

- A nos aînés – nous leur devons un accompagnement renforcé pour le maintien à domicile, des maisons de retraites modernisées.

>> Un nouveau pacte français entre les générations qui ne sera pas financé par une hausse d’impôt, ni en laissant filer la dette mais par le travail, l’investissement, l’innovation et la réforme. Notamment réforme de la fonction publique, simplification du millefeuille territorial.

Le Président de la République a donc présenté un plan pour, dès la rentrée, bâtir ensemble notre avenir. Un été de prudence et de relance, pour une rentrée en confiance, pour bâtir une France indépendante, confiante et unie.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité