STÉPHANIE DO

Le projet pour une Antenne de police à Noisiel progresse !

Actualités de la circonscription

Depuis 2017, mes collègues et moi-même avons fait de la sécurité des Français une priorité absolue.

En ce sens, le budget de la sécurité a augmenté de plus d’un milliard d’euros et un recrutement, sans précédent, de policiers et gendarmes a été lancé sur cinq ans (10 000 !). Concrètement, ce sont déjà 4 500 policiers recrutés ces deux dernières années et en 2020, ce sont 2000 effectifs supplémentaires qui ont été alloués aux forces de sécurité.

Sur cette question, je suis fière d’avoir pu contribuer à cette évolution, et notamment à la mise en œuvre de la police de sécurité du quotidien (PSQ) à Noisiel. En effet, dès 2017, j’avais invité les communes de ma circonscription à candidater à l’expérimentation et j’avais notamment soutenu le dossier de Noisiel. Le résultat ne s’est pas fait attendre puisque, dès 2018, la ville de Noisiel a été sélectionnée et a pu bénéficier de 10 policiers nationaux supplémentaires dans sa lutte contre la délinquance et la protection des citoyens. En 2021, suite à la réorganisation des circonscriptions de sécurité publique de la DDSP77, 6 policiers nationaux sont venus renforcer les effectifs du CSP de Villeparisis-Chelles.

Ainsi, lorsque le maire de Noisiel m’a contacté pour le maintien d’une antenne de police dans la ville à la fin de l'année 2019, vous vous en doutez, je n’ai pas hésité à prendre contact avec le ministère de l’Intérieur ; car, comme à mon habitude, je fais remonter, quand elles me semblent pertinentes, les sollicitations locales, miroirs des réalités qui sous-tendent mon territoire, aux instances de gouvernance les plus à même de répondre aux doléances des administrés, mais aussi des élus locaux.

Vous trouverez donc ci-dessous la réponse qui m’a été communiquée par le ministère de l’intérieur relative à la sollicitation du maire de Noisiel pour le maintien donc d’une antenne de police dans sa commune : courrier du ministre de l'intérieur, Gérald Darmanin (juillet 2021) et courrier de l'ancien ministre de l'intérieur, Christophe Castaner ( octobre 2019).

Il ressort de ces courriers que le gouvernement n’a pas vocation à créer des obstacles pour renforcer votre sécurité quotidienne. Néanmoins, comme pour toutes choses, et le monde politique n’est pas épargné, pour qu’un dossier puisse aboutir, il faut en amont respecter toutes les conditions réglementaires, fonctionnelles et techniques afférentes à celui-ci ! Ainsi, j’invite la municipalité à répondre à ses différents points demandés par le ministère de l'intérieur afin que je puisse de nouveau défendre le dossier pour la commune.

Par ailleurs, la nouvelle réorganisation des circonscriptions de sécurité publique de la Direction départementale de la sécurité publique de Seine et Marne depuis 2020 est à prendre en considération depuis la demande initiale de 2019.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité