Activités parlementaires

En commission des affaires économiques, j’ai interrogé Action Logement sur l’adaptation de l’objectif de vente de 1% du parc de logements sociaux aux réalités territoriales.

Dans la lignée des auditions d’Action Logement que j’avais menée comme rapporteure pour avis budgétaire sur le logement dans le PLF 2018 et comme présidente d’un groupe de travail sur le logement, j’ai attiré l’attention de Jacques Chanut, président d’Action Logement, sur les difficultés de la vente de logements sociaux dans certaines parties du territoire français.

L’objectif du Gouvernement : accompagner les occupants des logements HLM qui le souhaitent vers l’accession à la propriété. La vente des logements HLM à leurs occupants est un véritable outil de mixité sociale puisqu’il permet la différence de statuts des habitants d’un quartier de logements sociaux. Facilitée, la vente de logements sociaux constituera aussi une opportunité pour les organismes HLM de financer la construction de nouveaux logements ou la rénovation de l’existants. Action Logement estime que la vente de 1 logement permettrait d’en construire au moins 2, c’est donc une vraie réforme du modèle économique du monde HLM qui sera engagée : plus de logements sociaux pour répondre aux besoins des Français et plus de mixité sociale dans les quartiers de logements sociaux !

Pour faire face aux différences en matière de demande de logements sociaux selon les territoires, le président d’Action Logement a répondu qu’il miserait sur la diversité du parc, et encouragerait par exemple la vente de petites maisons du parc social dans les zones détendues.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.