STÉPHANIE DO

Ma participation au colloque à l’occasion des 10 ans de la loi Copé-Zimmermann

Activités parlementaires

Le mardi 27 janvier, j’ai eu le plaisir de participer au colloque organisé à l’Assemblée Nationale par ma collègue Marie-Pierre Rixain, présidente de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes, à l’occasion des 10 ans de la loi Copé-Zimmermann. 

La loi relative à la représentation équilibrée des femmes et des hommes au sein des conseils d’administration et de surveillance et à l’égalité professionnelle, dite loi Copé-Zimmermann, est une loi de 2011 qui dispose que les conseils d’administration des entreprises moyennes ou grandes soient composées « en recherchant une représentation équilibrée des femmes et des hommes ». 

Ce colloque, en présence de Richard Ferrand, président de l’Assemblée Nationale, a été l’occasion de faire le bilan sur l’avancée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans notre pays, aussi bien en terme d’égalité des chances que de représentation dans les instances dirigeantes. 

Depuis 2017, le Président de la République s’est engagé personnellement pour renforcer l’égalité femmes/hommes. Cela s’est illustré dans la protection du conjoint collaborateur, la sécurisation du versement de la pension alimentaire, l’allongement du congé paternité mais surtout la lutte contre les violences sexuelles. 

Je me suis moi-même engagée en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes, tout particulièrement dans ce dernier aspect, en contribuant à lutter contre les violences sexuelles et intrafamiliales. 

Depuis 2017, j’écoute et je soutiens toutes les associations de ma circonscription qui œuvrent à protéger et aider ces femmes en détresse. Je m’efforce de les épauler face aux difficultés qu’elles rencontrent, et encourage leurs actions. 

En tant que rapporteure pour le Logement et parlementaire, j’ai également plaidé pour une augmentation du nombre d’hébergement d’urgence pour les femmes victimes de violences qui ont besoin de trouver un endroit où échapper à la brutalité de leur quotidien. 

Ce colloque ont été l’occasion certes de constater le chemin parcouru, mais aussi et surtout de constater le travail qu’il reste à accomplir. 

Aujourd’hui, le CAC 40 reste un « club de mecs en costumes gris » pour reprendre les mots d’Elisabeth Moreno, ministre déléguée chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l'Égalité des chances. La loi Copé-Zimmermann a permis de féminiser les conseils d’administration, mais le compte n’y est pas dans les autres instances de direction. 

Le colloque a donc abordé le sujet des quotas, qui peuvent être une chance pour rattraper les inégalités professionnelles profondes entre les femmes et les hommes. 

Quoi que nous choisissions, notre détermination à garantir l’égalité des chances entre les femmes et les hommes restera totale. Je continuerai personnellement de m’engager pour toutes les femmes, partout en France et dans le monde.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité