STÉPHANIE DO

Ma question à M. Franck Riester, ministre délégué chargé du commerce extérieur en commission des affaires économiques

Activités parlementaires

En direct de la Commission des affaires économiques, j'ai posé la question suivante à M. Franck Riester, ministre délégué auprès du ministre de l’Europe et des affaires étrangères, chargé du commerce extérieur

"Monsieur le ministre,

Vous avez-vous-même chiffré un déficit à venir de 80 milliards d’euros en 2020. De plus, selon l'enquête réalisée par la CCI de Seine-et-Marne, 61% des établissements exportateurs en Seine-et-Marne estiment que la crise sanitaire a des impacts négatifs sur leurs exportations. Le soutien au commerce extérieurs et aux entreprises exportatrices sera donc un enjeu central afin de réduire notre déficit et d’aider notre économie.

Vous vous êtes récemment rendus en Seine-et-Marne avec Bruno Le Maire et Alain Griset pour un déplacement consacré au volet export du plan de relance. Le choix de la Seine-et-Marne était, j’en suis sûre, loin d’être anodin. En tant qu’ancien député et maire du département vous connaissez les entreprises et leurs savoir-faire uniques ainsi que leurs grandes capacités d'innovation. Ces qualités des entreprises seine-et-marnaises, que vous souteniez déjà en tant que député, sont autant d'atouts pour conquérir des parts de marché à l'international et rester compétitif.

Ma question est la suivante : le dispositif des chèques relance export pour les entreprises est une mesure phare de ce plan qui vient d'être lancé le 1er octobre 2020. Pouvez-vous expliquer concrètement les bénéfices pour les entreprises de nos territoires ?"

La réponse du ministre :

“ Il y a globalement des choses très positives depuis la création de la Team France export. Les différents acteurs de l’international travaillent mieux ensemble et communiquent mieux. C’est un acquis important qui va être important dans ce plan de relance export. (…)

Concernant la capacité des entreprises de se projeter à l’international, il y a les outils, la Team France export, les outils du plan de relance export, il y a le chèque relance export dont parlais Stéphanie Do toute à l’heure. Il permet concrètement de baisser le cout de prospection des entreprises, PME ou ETI de droit français, pour leurs actions individuelles ou collectives, de déploiement international ; participer à un salon, à une foire, en physique ou en virtuel. Ce chèque relance export va permettre à 15 000 entreprises de prendre en charge 50 % de leurs couts de prospection avec un plafond. Pour savoir comment on y accède, il faut se rapprocher de Business France soit via la CCI ou les intervenants de la Team France export dans les régions.”


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité