STÉPHANIE DO

Quartiers d’automne : l'Etat mobilise des moyens pour les vacances des jeunes des quartiers prioritaires de Seine-et-Marne

Actualités de la circonscription

"Quartiers d’été devient Quartiers d’automne" : les habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville sont particulièrement touchés par les conséquences de la crise sanitaire. Pour faire face à cette situation exceptionnelle, l’État mobilise 1,49 million d’euros de moyens supplémentaires à destination des quartiers prioritaires de Seine-et-Marne.

Tout au long de cet « été particulier » dans le contexte sanitaire actuel, plus de 500 000 jeunes ont pu bénéficier d’actions au sein de leur quartier dans le cadre des Quartiers d’été, mis en place par le Gouvernement aux cotés des collectivités et des associations. Alors que la crise sanitaire perdure, la Ministre chargée de la Ville Nadia Hai a annoncé le lancement des « Quartiers d’automne » pour les Vacances de la Toussaint et de Noël.

En Seine-et-Marne, ce sont ainsi 644 000 € qui sont mobilisés par l’État pour financer, dans le respect des règles sanitaires, des actions bénéficiant aux quartiers les plus fragiles et à leurs habitants pendant les vacances de la Toussaint et de Noël, certaines actions se prolongeant même jusqu’en 2021. Ces moyens viennent s’ajouter aux actions déployées cet été, financées à hauteur de 489 000 €.

Les priorités de ce plan sont les suivantes :

• Favoriser l’ouverture des enfants et assurer la continuité pédagogique ;

• Renforcer la présence des services publics et des professionnels de terrain ;

• Permettre le rapprochement entre la population et les forces de sécurité ;

• Soutenir les actions de solidarité ;

• Développer les offres de formations et les dispositifs d’accès à l’emploi ;

• Amplifier les dispositifs culturels et sportifs.

"Quartiers solidaires", un fonds d’urgence dans le cadre du plan de relance : en septembre, Nadia HAI, ministre chargée de la Ville, a également annoncé la mobilisation de vingt millions d’euros à destination des associations de proximité à travers le fonds d’urgence "Quartiers solidaires", dans le cadre du plan de relance.

Comme les services publics, les associations jouent en effet un rôle essentiel pour faire vivre le lien social dans les quartiers prioritaires, en particulier depuis mars.

357 000 € sont mobilisés au titre de ce fonds d’urgence pour soutenir des associations œuvrant dans les quartiers prioritaires de Seine priorité transversale sur les actions en faveur des femmes

• Éducation et fracture numérique

• Santé et aide alimentaire

• Insertion professionnelle

• Culture

Plusieurs collectivités sont également soutenues pour la mise en place de programmes d’actions à destination des quartiers prioritaires. Comme pour toutes les actions financées par l’État, les structures soutenues s’engagent à respecter et promouvoir les valeurs de la République.

J'appelle les acteurs concernés à répondre à l’appel à projets.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité