STÉPHANIE DO

L'Etat et les départements s'engagent à améliorer le quotidien des personnes handicapées

Activités parlementaires

La secrétaire d’Etat chargée des Personnes handicapées a lancé aujourd’hui le comité de gouvernance stratégique pour la mise en œuvre et du suivi de la feuille de route « MDPH 2022 », visant à améliorer le service public fourni par les Missions départementales des personnes handicapées (MDPH).

1) Une feuille de route ambitieuse pour transformer le service public d’accès aux droits.

Depuis le début du quinquennat, le Gouvernement s’est engagé dans une politique volontariste en direction des citoyens en situation de handicap et de leurs proches, avec une ambition majeure : améliorer et simplifier l’accès aux droits de façon équitable dans l’ensemble des départements.

Après un long travail de concertation, un accord inédit a été signé en février 2020, entre Sophie Cluzel et le président de l’Assemblée des départements de France, visant à faire des MDPH les garantes de l’accès aux droits et de sa simplification. Déployée dès octobre 2020, la feuille de route MDPH 2022 est structurée autour de cinq grands axes de transformation :

- adapter les droits et les parcours aux besoins des personnes en situation de handicap ;

- clarifier le rôle et l’engagement des différents acteurs de l’écosystème médicosocial pour un accompagnement personnalisé et de proximité ;

- maîtriser les délais et la qualité de service ;

- renforcer les moyens d’action pour garantir l’équité de traitement ;

- assurer un pilotage effectif de la feuille de route au niveau territorial et national.

2) Un suivi transparent pour une mise en œuvre plus efficace de nos engagements

Afin de s’assurer du respect de cet engagement conjoint de l’Etat et des départements, un comité de gouvernance stratégique, présidé par la Ministre, veillera à ce que l’ensemble des objectifs définis par la feuille de route soient atteints ; quatre grands axes ont notamment été définis et seront suivis de près à l’aide d’un baromètre :

- les droits à vie ;

- les délais de traitement des dossiers ;

- le nombre de demandes traitées par les MDPH ;

- la satisfaction des usagers.

Cette transformation des MDPH permettra d’améliorer en profondeur le service public de l’accès aux droits pour les personnes en situation de handicap. En déployant de nouveaux outils, nous allons ainsi simplifier la vie des personnes en situation de handicap et de leur famille.

Cet engagement illustre une fois de plus la relation de confiance qui lie l’Etat et les départements, chefs de file de la politique de solidarité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité