STÉPHANIE DO

Ma question à Madame la ministre Agnès Pannier Runacher en Commission aux affaires économiques

Activités parlementaires
Commission aux affaires économiques

En direct de la Commission aux affaires économiques, j'ai posé la question suivante à

Madame Agnès Pannier Runacher, ministre déléguée auprès du ministre de l'économie, des finances et de la relance, chargée de l'industrie.

Madame la ministre, merci pour votre travail acharné, merci pour les 3 projets d’investissement productif retenus (Chelles et Noisiel) et soutenus par les fonds de modernisation et de diversification des filières automobile et aéronautique.

Madame la ministre, l’hydrogène vert est un enjeu primordial pour notre industrie. En le développant suffisamment, il nous permettra d’améliorer notre productivité dans le respect de l’environnement. En tout, ce sont 7 milliards d’euros, dont 2 du plan de relance, engagés pour les investissements sur ce chantier d’ici à 2030.

Six mois après l’annonce du plan hydrogène, pouvez-vous nous éclairer sur la stratégie industrielle de notre pays, mais aussi de l’Europe, quant à l’opportunité que représente l’hydrogène ?

 

Réponse de la ministre : Sur l’hydrogène, nous avons présenté la semaine dernière avec Barbara Pompili et Bruno Le Maire très concrètement les mesures du plan hydrogène. Notre enjeu c'est d'industrialiser la filière hydrogène sur deux sujets : le premier sujet c'est l'utilisation de l'hydrogène vert dans les processus de production industrielle le 2ème sujet c'est de définir des solutions de mobilité reposant sur de l'hydrogène vert. Donc on a à la fois le travail sur des électrolyseurs et toute la chaîne de production pour produire cet hydrogène vert et l'utiliser dans les process industriels et de l'autre côté le travail que nous faisons sur le car à hydrogène le bus à hydrogène, le train à hydrogène, l'avion à hydrogène tous les moyens de transport qui peuvent s'appuyer sur ces techniques et notre enjeu c'est d'avoir des solutions de stockage d'hydrogène de production d'hydrogène vert de transport d'hydrogène. Mais on n'est pas du côté de l'infrastructure on est vraiment sur les solutions industrielles et sur l’innovation-développement pour que cette politique bénéficie aussi à nos entreprises françaises. Sachant qu'on sait qu'on a tous les bouts de la chaîne de valeur mais que ce sont souvent des petites entreprises ou des moyennes entreprises et que l'enjeu c'est de les structurer de les faire monter en en taille en capacité.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité