STÉPHANIE DO

Mon intervention auprès de l’ISOP de Lognes !

Actualités de la circonscription

Action - Résultat : Bonne nouvelle pour l’école d’ostéopathie ISOP de Paris dont le lieu de formation se trouve à Lognes !

Suite à mon courrier adressé le 17 août à monsieur Olivier VERAN, ministre des Solidarités et de la Santé et à la Direction générale de l’offre de soins après avoir reçu plusieurs étudiants à ma permanence et de nombreuses sollicitions par mails.

Le sujet concernant l’agrément de l’école d’ostéopathie ISOP de Paris (dont le lieu de formation se trouve à Lognes) n’est pas renouvelé pour la rentrée de septembre 2021 par décision ministérielle du 22 juillet dernier.

En effet, comme vous le savez, tous les 5 ans, les écoles d’ostéopathies sont contrôlées par le Ministère de la Santé. L’objectif est de renouveler ou non leur agrément. Cela leur permet de dispenser la formation d’ostéopathe et de délivrer le diplôme correspondant. Cette année, 31 écoles étaient concernées. Sur ces 31 écoles, 22 écoles ont été renouvelées, mais 9 écoles ont été suspendues. Dont celle de l’Institut Supérieur d’Ostéopathie de Paris dont le lieu de formation se trouve à Lognes dans ma circonscription. L’agrément de l’école d’ostéopathie ISOP n’est pas renouvelé pour la rentrée de septembre 2021 par décision ministérielle du 22 juillet dernier.

Mon inquiétude porte sur la situation des étudiants qui sont en cours d’étude à l’ISOP pour la rentrée de septembre sachant qu’un recours gracieux formé par l’établissement à l’encontre de cette décision est en cours d’instruction.

Le mardi 21 septembre 2021, j’ai reçu une réponse par mail du cabinet du ministre des Solidarités et de la Santé ci-dessous :

« Madame la Députée,

Vous avez sollicité le Ministère des Solidarités et de la Santé concernant l’agrément des écoles d’ostéopathie.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé délivre les agréments habilités à dispenser la formation et la diplomation d’ostéopathe après avis de la commission consultative nationale d’agrément. Cette commission est composée de 8 représentants des professionnels ostéopathes, de 4 personnes représentant les ministères chargés de l’enseignement supérieur et de la santé et d’une agence régionale de santé. La composition de cette commission est basée sur une enquête de représentativité de ces professions, menée en 2019-2020, et réaffirme une représentation majoritaire de la profession des ostéopathes auprès de deux syndicats d’ostéopathes en exercice exclusif (SFDO et Ostéopathes de France).

Le 22 juillet 2021, le ministère a pris la décision de renouveler l’agrément de 22 écoles d’ostéopathie et de ne pas renouveler l’agrément de 9 écoles entraînant une diminution du nombre d’ostéopathes de plus de 20%. Malgré une mobilisation de l’ensemble des acteurs pour augmenter le nombre d’ostéopathes des écoles agréées et un accompagnement des étudiants ne pouvant poursuivre leur formation dans les écoles n’étant plus agréées, les conditions n’apparaissent pas aujourd’hui réunies pour réussir la rentrée dans de bonnes conditions.

Ainsi le Ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier VERAN, a pris la décision de délivrer un agrément provisoire pour les 9 écoles concernées et de rétablir l’intégralité du capacitaire d’accueil permettant aux étudiants d’avoir une année scolaire 2021/2022 qui se déroule dans des conditions optimales et aux écoles de prendre les mesures nécessaires pour répondre à l’intégralité du cahier des charges pour dispenser la formation en ostéopathie. Les écoles qui disposeront d’un agrément provisoire seront toutefois tenues de mettre en place des actions correctrices et de converger vers les meilleures pratiques dans les meilleurs délais.

Par ailleurs une mission de l’Inspection générale des affaires sociales sera lancée dans les plus brefs délais afin d’étudier le cadre règlementaire de ces écoles, les conditions de délivrance des agréments, l’exercice professionnel ainsi que la cible démographique de ces professionnels.

Le Ministère des Solidarités et de la Santé est pleinement mobilisé pour garantir la qualité et la sécurité des formations ainsi que l’accompagnement des étudiants dans les meilleures conditions possibles. »

Je me réjouis de cette décision ! Après que plusieurs élèves soient venus à ma permanence suite à l’annonce du non-renouvellement de l’agrément de l’ISOP de Lognes, il m’apparaissait urgent d’entreprendre une action. Je suis particulièrement heureuse pour les étudiants ainsi que les professionnels d’avoir été entendue.

J’encourage, dès à présent, l’Institut à faire le maximum pendant la période de réserve accordée pour entreprendre les actions correctrices nécessaires et répondre au cahier des charges imposé par les autorités compétentes.

C’est toujours une grande satisfaction pour moi et mon équipe de voir se concrétiser positivement les dossiers dont nous prenons la charge. Chaque semaine, vous êtes nombreux à venir nous rencontrer à mon cabinet, où mon équipe et moi-même travaillons sans relâche pour vous apporter aide et soutien.

Concernant l’ISOP de Lognes, ce fût un dossier complexe qui a nécessité du temps, de nombreux rendez-vous, des appels, la rédaction de courriers ainsi que des relances, pour finalement arriver à ce résultat très satisfaisant. Nous avons également averti les demandeurs du résultat et sommes fiers d’avoir pu contribuer au maintien de cette école.

Vous pouvez consulter ma précédente note Facebook du 28 août sur le sujet.

Article du Magjournal77 : https://www.magjournal77.fr/.../55377-lognes-institut ...


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité