STÉPHANIE DO

Questions au Gouvernement du mardi 30 juin : Fermeture de Fessenheim

Activités parlementaires

Il s’agit de la fermeture de la plus vieille centrale nucléaire en activité (conformément à nos engagements, le 1er réacteur le 22 février et le second réacteur dans la nuit du 29 au 30 juin).

Cette fermeture s’inscrit dans notre ambition de transformer profondément notre modèle énergétique : elle engage la réduction à 50% de la part du nucléaire parmi les sources de production d’électricité en France en 2035.

Nous réduisons ainsi notre dépendance au nucléaire, car nous ne pouvons pas dépendre d’une seule et unique technologie. Cette réduction s’accompagne donc d’un développement massif des énergies renouvelables : nous investissons massivement dans le développement de ces énergies, et notre objectif est de multiplier par 2 la part de l’éolien et par 5 la part du photovoltaïque dans les 10 prochaines années.

Le Gouvernement est particulièrement vigilant à l’accompagnement des salariés impactés par la fermeture et à la reconversion du territoire de Fessenheim. Le reclassement des salariés d’EDF se passe bien : sur les 737 salariés, plus de 60 % des situations sont pleinement réglées. Parmi les 298 sous-traitants de la centrale, plus de 170 ont réalisé un entretien de reconversion et une centaine est inscrite dans des formations.

Concernant la reconversion du territoire, 35 millions d’euros ont déjà été investis et des investisseurs potentiels ont déjà fait savoir leur intérêt, à l’image du projet d’implantation d’une usine de biocombustible issu du bois de l’entreprise « Européennes de biomasse » pour un investissement de 50 à 100M€, qui pourrait générer jusqu’à 700 emplois locaux.

Pour consulter les informations sur le site du ministère de la transition écologique et solidaire :


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité