STÉPHANIE DO

Questions au Gouvernement du mardi 30 septembre 2021

Activités parlementaires

Questions au Gouvernement du mardi 30 septembre 2021 : Migrations clandestines par la Manche, le ministre de l’Intérieur demande un accord entre l’Union Européenne et la Grande-Bretagne

Le ministre de l’Intérieur a donné hier une conférence de presse consacrée aux migrations par la Manche, et aux décisions prises ce matin par le Président de la République en Conseil de Défense et de Sécurité Nationale.

Il n’y aura pas de remise en cause des accords du Touquet. Le ministre de l’Intérieur l’a rappelé : ces accords portent sur les déplacements réguliers entre la France et la Grande-Bretagne, en aucun cas sur l’immigration illégale. En matière d’immigration irrégulière, nous coordonnons notre action opérationnelle sur la base des accords de Sandhurst, dont nous évaluerons les modalités de poursuite dans les mois à venir.

Nous devons coopérer avec la Grande-Bretagne, mais nous devons le faire dans une approche européenne. Le sujet des migrations clandestines est un sujet européen : aucun pays ne peut régler ce problème seul. Le ministre de l’Intérieur a ainsi appelé à la signature d’un accord entre l’Union Européenne et la Grande-Bretagne, pour des voies légales d’immigration et une coopération renforcée contre les passeurs.

Ce que nous voulons, c’est un accord équilibré, qui offre de réelles solutions, y compris aux problèmes de la France et de l’Europe. La Grande-Bretagne doit prendre sa part à l’effort d’accueil. 

Le Premier ministre écrira mardi à son homologue britannique pour lui proposer de travailler à l’élaboration de cet accord.

Le ministre de l’Intérieur a rappelé la nécessité de renforcer la coopération opérationnelle et judiciaire avec la Grande-Bretagne, qui doit honorer son rôle et ses engagements. La présence de policiers et gendarmes anglais sur les plages françaises n’est pas envisageable, mais l’amélioration des échanges d’informations est nécessaire.

Par ailleurs, en Conseil de Défense et de Sécurité Nationale, le Président de la République a décidé de renforcer nos moyens opérationnels de lutte contre les passeurs :

• le renforcement de la surveillance aérienne : cela se traduira dès cette semaine par l’engagement d’un avion de Frontex et deux hélicoptères supplémentaires du ministère de l’Intérieur. Nous allons aussi utiliser les images satellitaires de Frontex ;

• la priorité donnée à la lutte contre les passeurs, avec la transformation de l’« Office central pour la répression de l’immigration irrégulière et de l’emploi d’étrangers sans titre » (OCRIEST), sur le modèle de celui qui existe dans le domaine des stupéfiants ;

• le doublement des effectifs de l’OCRIEST. Il accueillera des agents des autres ministères concernés par la lutte contre les passeurs et disposera de 7 antennes territoriales dans les zones les plus sensibles (Calais, frontières espagnoles et italiennes).

Nous demandons un accord qui permette de lutter contre les passeurs et de sauver des vies.

Nous demandons aux Anglais ce qu’ils demandent à l’Europe : que chacun respecte ses engagements.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité