STÉPHANIE DO

Ségur de la Santé : Présentation par le Premier ministre d’un plan sans précédent de réinvestissement dans la santé publique en France !

Activités parlementaires

Questions au Gouvernement du mardi 19 octobre 2021 :

Volet investissement du Ségur de la Santé : le Premier ministre a présenté un plan sans précédent piloté par les territoires

Le Premier ministre a entamé, en Bourgogne-Franche-Comté, un tour de France détaillant en régions les investissements dans les hôpitaux et Ehpad, prévu dans le cadre d'une enveloppe globale de 19 milliards d'euros négociée lors du Ségur de la Santé.

Accompagné du ministre des Solidarités et de la Santé, Olivier Veran, et de Brigitte Bourguignon, ministre déléguée auprès du ministre des Solidarités et de la Santé, chargée de l'Autonomie, le Premier ministre a donné le coup d’envoi d’une politique sans précédent de réinvestissement dans la santé publique en France, qui fait suite au déploiement de 9 milliards d’euros déjà annoncés pour revaloriser les salaires des professions du secteur.

Parmi les 19 milliards d’euros qui seront déployés sur 10 ans :

-9 milliards sont consacrés aux grands projets et à l’investissement du quotidien dans les établissements de santé ; 

-6,5 milliards sont dédiés au désendettement des hôpitaux ;

-1,5 milliard sont investis pour modernisation des Ehpad ;

-2 milliards sont consacrés au développement du numérique dans le secteur.

Sur les 19 milliards annoncés, le pilotage de 14,5 milliards a été confié aux Agences Régionales de Santé (ARS) et aux élus locaux pour qu’ils puissent définir une stratégie régionale donnant de la visibilité sur les projets prioritaires sur la période 2021-2029. C’est la preuve de la conviction d’une nécessaire déconcentration et de la confiance faite aux acteurs locaux.

Les stratégies régionales des investissements du Ségur sont toutes fondées sur une analyse des besoins de santé de chacun des territoires, après avoir dégagé de grandes priorités territoriales.

Le plan d’investissement présenté par le Premier ministre va donc permettre la mise en œuvre de projets portant sur les différentes priorités de santé des territoires :  exercice coordonné et hôpitaux de proximité pour assurer la couverture médicale dans les territoires ; santé mentale, dans la suite des Assises de la psychiatrie et de la santé mentale ; cancer, avec une évolution rapide des thérapies ; médico-social, pour faire face au vieillissement démographique.

C’est un effort historique qui a pour but de faire de nos établissements des lieux accueillants pour les usagers et bienveillants pour les professionnels. Investir dans la santé, dans les femmes et dans les hommes qui en sont la première richesse, dans les murs et dans les équipements, c’est assurément un investissement stratégique pour notre pays.

Après la Bourgogne-Franche-Comté, le Premier ministre, avec le gouvernement, poursuivra le déploiement des investissements régionaux, à raison d'un territoire par semaine : Centre-Val de Loire, Occitanie, Normandie, Auvergne-Rhône-Alpes, Pays de Loire, Hauts-de-France, Bretagne puis, en décembre, Nouvelle Aquitaine, Grand Est, Ile-de-France et, enfin, Provence-Alpes-Côte d'Azur.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité