STÉPHANIE DO

Tables rondes du Projet de loi Climat et Résilience - Titre IV Se loger

Activités parlementaires

Aujourd'hui, j'ai participé à plusieurs tables rondes autour du Projet de loi Climat et Résilience afin de préparer les amendements à déposer sur ce projet de loi.

Depuis des décennies, l’urgence climatique se fait de plus en plus pressante et trop souvent, les gouvernements successifs ont préféré l’écologie des slogans plutôt que l’écologie des actes.

Dès le début du mandat, nous avons voulu que cela cesse et nous sommes passés des mots à l’action, une action concrète :

- fermeture des centrales à charbon ;

- interdiction de la plupart des plastiques non recyclables ;

- construction de 10 000 km de pistes cyclables ;

- 30 milliards d’euros d’investissements prévus dans la transition écologique avec le plan de relance.

Nous avons agi sur tous les fronts et les résultats sont là : nos émissions de CO2 ont diminué de 1,7% en 2019, au-delà des objectifs.

Mais nous devions aller plus loin encore pour le climat et 150 citoyens, tirés au sort, ont réfléchi à des solutions concrètes, directes pour protéger notre environnement.

Nous nous sommes engagés à prendre en compte l’intégralité des préconisations de la Convention citoyenne pour le climat. Beaucoup de propositions ont déjà été mises en œuvre, notamment dans France Relance et dans le budget. Le projet de loi présenté aujourd’hui était un acte majeur et attendu, puisque 40% des propositions de Convention y sont retranscrites.

Le projet de loi Climat et Résilience porte une véritable transformation de notre modèle de société. En faisant entrer l’écologie par la grande porte dans le quotidien des Français, ce texte riche nous permettra de relever ensemble le plus grand défi du XXIème siècle : le défi climatique.

Avec ce texte, nous mettons fin à un ensemble de pratiques incompatibles avec nos ambitions climatiques :

- nous mettons un coup d’arrêt à l’étalement urbain sans fin, en nous contraignant à diviser par deux l’artificialisation des sols ;

- nous interdisons la location de logements indécents sur le plan énergétique ;

- nous interdisons les vols domestiques pour lesquels il existe une alternative moins émettrice en CO2 en moins de 2h30 ;

- nous régulons la circulation des voitures les plus polluantes dans nos grandes villes.

Au-delà des ruptures qu’il porte, ce texte ancrera l’écologie dans nos vies, en l’implantant à tous les niveaux de la société : l’école, les services publics, la Justice, mais aussi le logement et l’urbanisme, la publicité et les transports.

Ce texte fera demain de l’écologie un réflexe, un combat du quotidien :

- lorsque nous ferons nos courses, avec plus de produits en vrac et des étiquettes indiquant leur impact carbone ;

- lorsque nos enfants iront à l’école, où ils seront sensibilisés aux enjeux de la protection de l’environnement et se verront proposer des menus végétariens à la cantine ;

- lorsque nous serons exposés à la publicité, avec moins de place pour les produits les plus polluants, comme les énergies fossiles, et moins d’écrans numériques qui tournent à vide la nuit dans les vitrines des boutiques ;

- lorsque nous devrons choisir une voiture, avec la fin de la vente des véhicules les plus polluants dès 2030 ;

- lorsque nous devrons nous loger, avec des bâtiments aux dernières normes énergétiques : émettre moins, c’est aussi dépenser moins.

Ce projet de loi vient compléter et accélérer le combat que nous menons depuis le début du quinquennat, marqué par de grandes lois de transformation écologique :

- dans le domaine de l’énergie et du climat, en allant vers un meilleur équilibre du mix énergétique ;

- dans le domaine des mobilités, avec la priorité donnée aux transports en commun, au vélo et au renouvellement de notre parc automobile ;

- dans le domaine de l’économie circulaire, avec une politique du zéro déchet assumée.

Ce texte est un nouveau pas majeur. Il fait le choix assumé de l’action plutôt que des postures. Il est le chainon manquant de notre action pour l’environnement, celui qui nous permettra d’atteindre nos objectifs en faisant de chaque Français un acteur clé de cette transition climatique.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité