STÉPHANIE DO

A la rencontre des élèves de Champs-sur-Marne !

Actualités de la circonscription

Ce matin, j’ai poursuivi mes visites, j’ai eu l’occasion de me déplacer avec mon équipe au collège Armand Lanoux, à Champs-sur-Marne, et de rencontrer des élèves de 6ème et de 4ème afin de leur présenter mes vœux pour cette nouvelle année scolaire 2021-2022 : épanouissement et réussite. Cette visite a aussi été l’occasion d’échanger avec eux sur le rôle d’un.e député.e, à l’Assemblée Nationale et au sein de la circonscription. Je tenais à remercier particulièrement l’ensemble du personnel enseignant, les agents d'entretien et l'équipe de direction pour leur implication sans relâche auprès de leurs élèves, sans qui cette rentrée en présentiel ne serait pas possible.

Depuis 18 mois, cette rentrée est possible grâce à la mobilisation exceptionnelle de tous les personnels de l'Education nationale et des collectivités locales. Cette rentrée se fait donc dans un tout autre contexte que l'année dernière. La vaccination de près de trois quarts des Français, de 62 % des 12-17 ans a fait ses preuves et offre une sécurité précieuse face au virus. Néanmoins, nous ne baissons pas la garde. Un protocole très protecteur a été mis en place. En plus de ce protocole sanitaire, chaque établissement a évidemment préparé un plan de continuité pédagogique qui garantit les apprentissages tout au long de l'année, quelle que soit l’évolution de la situation épidémique. Protection sanitaire et investissement pédagogique, ce sont donc les deux maîtres-mots de cette rentrée scolaire.

Cela traduit plus largement l’engagement de ce Gouvernement qui a placé l’éducation en tête des priorités depuis le début du quinquennat. Sous l’impulsion du Chef de l’Etat, le gouvernement travaille depuis 2017 à bâtir un système scolaire qui permet à chacun de réussir sans laisser personne au bord du chemin. Donner aux élèves des racines et des ailes pour que l’école soit un tremplin leur permettant de réussir leur vie.

1) L’Ecole en quelques chiffres :

Sur l’année 2020-2021, il y avait en France

- Plus de 1,2 million de personnels.

- 59 650 écoles, collèges et lycées.

- Plus de 12,8 millions d’élèves (dont 6,5 millions d’écoliers, 3,4 millions de collégiens, 2,2 millions de lycéens).

2) La France, un état qui investit dans sa jeunesse

- 76 milliards d’euros consacrés à la mission enseignement scolaire en 2021 (y compris C.A.S pensions), premier budget de l’Etat (après l’avance aux collectivités territoriales).

- 7 000€, dans le premier degré (maternelle et élémentaire), c’est la dépense annuelle moyenne pour chaque élève.

- Dans le second degré, la dépense annuelle moyenne est de 8 790€ pour un collégien, 11 300€ pour un lycéen général et technologique et 12 740€ pour un lycéen professionnel.

3)Un budget ambitieux pour l’école

Progression du budget annuel de l’Education nationale de +10% entre 2017 et 2021, soit 4,8 milliards d’euros supplémentaires

(En 2021, budget = 53,6 milliards d’euros).

4) L’école de la République :  faire réussir chaque élève

- La maîtrise des savoirs fondamentaux : lire, écrire, compter et respecter autrui.

- L’instruction obligatoire dès l’âge de 3 ans en raison de l’importance des premiers apprentissages. En complément, le programme de l’école maternelle est renforcé.

- Le dédoublement des classes, promesse du président de la République qui concerne 330 000 élèves :

100% des classes de CP et CE1 sont dédoublées en éducation prioritaire (REP et REP+) ;

Dans les grandes sections, déjà 50% des classes dédoublées.

Hors éducation prioritaire, c’est le plafonnement de toutes les classes à 24 élèves en grande section, CP et CE1 d’ici la rentrée 2022.

Plus de professeurs au primaire malgré la baisse démographique (+7 582 emplois en plus dans l’enseignement public entre 2018 et 2021 malgré -255 000 élèves en moins en 4 ans).

Ecole champs sur Marne Stéphanie Do
champs sur marne
champs sur marne

Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité