STÉPHANIE DO

Immigration : les chiffres pour l'année 2019

Activités parlementaires

Le ministère de l'intérieur a diffusé, le 12 juin 2020, les chiffres sur l'immigration, les demandes d'asile et les acquisitions de la nationalité française en 2019.

Comme chaque année, la Direction générale des étrangers en France (DGEF) du ministère de l'intérieur publie les statistiques de l'immigration, de l'asile et de l'accès à la nationalité française.

Les données publiées le 12 juin 2020 en matière d'immigration sont les chiffres définitifs pour 2019 pour les visas, les éloignements, les demandes d'asile et les acquisitions de la nationalité française. S’agissant de l’admission au séjour, les chiffres sont néanmoins provisoires.

Les flux migratoires :

En 2019, la France a délivré 3 534 999 visas (-1% par rapport à 2018). La Chine reste le premier pays d'origine des titulaires de visas, avec 757 500 visas délivrés en 2019 (contre 876 559 en 2018), suivie par la Russie (486 706) et le Maroc (346 032).

Environ 274 700 premiers titres de séjour ont été délivrés (+6,1% par rapport à 2018). Le motif familial reste le premier motif d’attribution d’un titre de séjour mais diminue d’environ 1000 unités depuis l’année dernière. Le motif d’admission au titre d’étudiant n’a jamais été aussi important (90 006), il est toutefois inférieur aux estimations du mois de janvier qui prévoyaient 91 495 admissions. L'immigration professionnelle, en augmentation, représente désormais plus de 14% des titres délivrés. Par ailleurs, le ministère estime que le passeport talent, destiné à attirer des personnes hautement qualifiées, a été délivré à 35 200 personnes dont 13 500 primo-demandeurs.

Concernant les immigrés en situation irrégulière, 23 746 mesures d’éloignement ont été exécutées en 2019 (+20,6%) contre 19 957 en 2018, dont 8 858 éloignements forcés de ressortissants de pays tiers hors Union européenne vers les pays tiers.

L'asile et les naturalisations :

Le nombre de demandes d’asile est désormais basé sur le système d’information (SI-Asile) déployé en guichets uniques de demandes d’asile (Guda) et complété par les données l'Office français de protection des réfugiés et apatrides (Ofpra) et de la Cour nationale du droit d'asile (CNDA). En 2019, 177 822 demandes d’asile ont été adressées à la France. La hausse des demandes, de 9,3 %, s’explique en partie par la prise en compte des demandes régies par la procédure de Dublin, qui ne relève pas de l’Ofpra. Alors qu'en 2018, l’Afghanistan, la Guinée et l’Albanie étaient les trois pays en tête pour les premières demandes d’asile, l'Afghanistan (10 258 demandes), le Bangladesh (6 198) et la Géorgie (5 760) occupent les premières positions en 2019.

L'Ofpra et la CNDA ont prononcé 36 275 décisions accordant un statut de protection (réfugié ou protection subsidiaire, hors mineurs accompagnants), contre 33 330 en 2018, soit une progression de 8,8 %. Le taux final d'admission au statut de réfugié est de 38,1% en 2019 (35,6% en 2018).

S’agissant des naturalisations, les données définitives correspondent aux estimations réalisées en janvier 2020. Les acquisitions de nationalité par décret passent de 55 830 en 2018 à 49 671 en 2019 (-11%). En revanche, les acquisitions par déclaration progressent de 16,7%. Globalement, 112 626 personnes ont acquis la nationalité française, soit 2,4 % de plus qu’en 2018.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité