STÉPHANIE DO

Journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme

Activités parlementaires

A l’occasion de la journée nationale d’hommage aux victimes du terrorisme, le Président de la République rend hommage aux victimes d’actes terroristes.

 

Rendre hommage aux victimes du terrorisme, c’est d’abord accomplir un devoir de mémoire. En février dernier a été lancé le projet d’un musée-mémorial du terrorisme. Il a pour double vocation de rappeler aux générations futures l’histoire, la monstruosité de ces attaques et de rendre hommage aux victimes.

 

L’hommage qui est rendu ce matin aux Invalides, est l’occasion, aussi, de rappeler que nos valeurs doivent être protégées, défendues et que nulle attaque, nulle intimidation ne pourra nous faire renoncer à nos libertés.

 

Mais, rendre hommage, c’est aussi tout mettre en œuvre pour que ces actes ne se reproduisent plus. Depuis la première seconde du quinquennat, nous avons multiplié les actes et les initiatives pour renforcer notre lutte contre le terrorisme :

- en augmentant significativement les moyens humains et budgétaires des services de renseignement ;

- en faisant de la DGSI, le chef de file unique de notre lutte contre le terrorisme ;

- en votant, dès l’été 2017, la loi SILT, qui permet de fermer les lieux de culte radicalisés et de renforcer la surveillance des individus dangereux ;

- en créant, enfin, un dispositif de suivi de la radicalisation en prison et à l’extérieur.

 

Grâce à l’action de nos services de renseignement et de nos forces de l’ordre, nous avons déjoué 33 attentats depuis 2017.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité