STÉPHANIE DO

Ma question à Madame Ilham Kadri, directrice générale et présidente du comité exécutif de Solvay

Activités parlementaires

En Commission aux affaires économiques, j'ai posé la question suivante à Madame Ilham Kadri, directrice générale et présidente du comité exécutif de Solvay.

 

"Madame la Présidente,

Je tiens d’abord à saluer votre parcours, vous êtes l’une des rares femmes au monde à diriger un géant mondial.

Comme vous le savez, l’industrie chimique suscite autant d’espoir quant au développement de solutions durables et innovantes que de craintes face aux risques de pollutions inhérents à cette activité industrielle.

Sur notre territoire, vous exploitez 13 sites industriels dont certains comme celui de Tavaux, en Bourgogne France Compté, classé « Seveso seuil haut » presque centenaire. Bien que votre engagement dans le processus de nettoyage des sols soit réel, notamment grâce à votre partenariat avec l’ADEME et des startups locales, pouvez-vous nous éclairer sur votre politique à moyen terme sur la gestion des sites industriels et de leurs impacts écologiques ?"

La réponse de Madame Ilham Kadri : "Il y a une question sur la pollution et les sites SEVESO. Avec l’expérience des 18 mois que j’ai chez Solvay et j’ai travaillé pour beaucoup de chimistes mondiaux, la sécurité est numéro 1 : la sécurité de nos employés et la sécurité dans les sites. Nous avons un groupe dédié à la sécurité dans les sites industriels. Nous mettons énormément de ressources, que ce soit sur le plan humain mais aussi financier afin de revoir les outils de production pour qu’ils soient aux normes (conformité) et pour que les outils de travail soient modernisés. Le site de Tavaux fonctionne depuis plusieurs années mais Solvay y fait des choses très différentes. Aujourd’hui, nous faisons des batteries électriques. Solvay répond aux besoins de demain depuis 158 ans. Il y a une revue au niveau du comité exécutif, une fois par mois, sur ce qu’il se passe dans toutes les usines au monde. L’innovation est clef pour améliorer une chimie plus durable. Concernant le Solvay One Planet, je vous invite à regarder le chapitre ressources, c’est une politique industrielle pour toutes nos usines."
 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité