STÉPHANIE DO

Mon déplacement en Corée du Sud dans le cadre de la délégation parlementaire du groupe d’amitié France-Corée

Activités parlementaires
Mon déplacement en Corée du Sud dans le cadre de la délégation parlementaire du groupe d’amitié France-Corée

En tant que vice-Présidente du groupe d'amitié France-Corée du Sud, je me suis rendue en Corée du Sud la semaine dernière pour 4 jours de travail avec une délégation de parlementaires. Suite à l’invitation des députés sud-coréens, nous avions convenu ensemble d’un programme de travail d’une grande qualité. Notre déplacement a été d’une haute intensité notamment du fait de sa fugacité et du fait des nombreuses séances de travail que nous avons mené.

Ces quatre jours sur place ont été l'occasion pour nous, en tant que parlementaires français, de renforcer nos échanges avec nos collègues de la chambre du Parlement sud-coréen sur des questions d'intérêt commun, de s’enquérir des projets structurants et d’échanger avec des expatriés français.

C’est sous le signe de la coopération que les travaux ont débuté lors d’une table ronde à l’Ambassade de France en Corée du Sud à Séoul avec nos compatriotes installés en Corée du Sud. Nous avons pu échanger de vive voix avec ces Français, qui ont fait le choix de venir travailler en Corée du Sud, un pays éloigné de la France, tant géographiquement que culturellement. Tous s’accordent à dire que c’est un cadre agréable, propice à l’installation de long terme.

C’est dans cette même atmosphère de dialogue que s’est poursuivi le déplacement. Nous nous sommes rendus dans la ville de Daekwang et nous avons visité un lycée de filles afin d’encourager les coopérations culturelles et éducatives tout en promouvant le développement de la langue française. L’objectif est de permettre à nos différentes cultures d'interagir et de s'enrichir mutuellement.

Notre déplacement a pris une forte dimension mémorielle lors de la visite du Cimetière national du 18 mai, site hautement symbolique du combat contre l'autoritarisme en Corée du Sud.

Notre délégation a ensuite été reçu par le Président de l’Assemblée nationale sud-coréenne et c’est dans une volonté de faire ensemble avec les parlementaires sud-coréens, que nous avons échangé sur le renforcement de notre coopération dans différents domaines stratégiques, en plus des échanges d'expériences et d'expertises. Le Président du groupe d’amitié Corée-France nous a aussi réservé un accueil chaleureux. Nos discussions ont porté sur les conditions de facilitation des accords commerciaux relatifs à la réouverture des exportations européennes de viandes bovines vers la Corée du Sud. Les parlementaires se sont réjouis par ailleurs de l’ouverture des négociations multilatérales auxquelles les deux pays ont pris part pour répondre à l’urgence climatique et pour protéger la biodiversité dans la perspective de la COP 26 à Glasgow en 2020.

Enfin, dans la continuité des discussions portant sur la lutte contre le changement climatique, la délégation a rencontré M. Yannick GLEMAREC, Directeur exécutif du Fonds Vert pour le Climat. Il est important que ce fonds poursuive sa montée en puissance.

Ce déplacement inscrit la diplomatie parlementaire au cœur des enjeux de notre temps.

Je tiens à remercier l’ensemble des parties prenantes qui ont contribué à la réussite de ces journées de travail.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité