Activités parlementaires

Pour célébrer le passage à l’année du chien de terre, la communauté asiatique était invitée par le Président Emmanuel Macron à l’Elysée, vendredi 16 février. C’est avec honneur et plaisir que je me suis rendue à cette cérémonie à l’occasion de laquelle le Président a réaffirmé la vivacité des liens entre la France et l’Asie.

Le Président a prononcé un très beau discours reconnaissant la diversité des parcours des Français d’origine asiatique. Que ces parcours de vie découlent de contraintes ou de choix délibérés, tous ont démontré une grande énergie dans la manière dont ils ont su s’intégrer et rendre à la France ce qu’elle leur avait apporté. Les français issus de la diaspora asiatique ont reconstruit leur vie par le travail, par l’éducation et par leur implication dans la société française. Pour que les réfugiés d’aujourd’hui ne connaissent pas les mêmes difficultés qu’ont éprouvé les membres issus de la communauté asiatique en arrivant en France, le Président s’est engagé à améliorer les conditions d’accueil dans notre pays.

Le Président a détaillé ses engagements auprès de la communauté asiatique de France. Face au racisme et aux violences faites aux Asiatiques, la réponse ne doit pas être le repli communautaire : c’est à la République de protéger ses concitoyens, et plus particulièrement à la police dont les moyens et les missions seront renforcés pour lutter contre toutes ces formes de criminalité. Les réformes économiques qui ont été engagées viendront également répondre à la vitalité de la communauté asiatique. Les discriminations et les stéréotypes grotesques sur la communauté asiatique ont été fortement condamnés et je retiendrai de ce discours ces quelques mots d’Emmanuel Macron : « La France est votre pays ». Car c’est, pour les membres de la communauté asiatique, la reconnaissance de leur acceptation comme Français.

Le Président a insisté sur les grands défis de notre temps qui se jouent aujourd’hui en Asie. La France se tient prête, aux côtés de ses ‪alliés stratégiques, pour maintenir la paix et la sécurité internationales menacées par de nombreuses tensions et par la radicalisation commune aux continents asiatique et européen. Le contexte international actuel avec notamment le retrait de Trump des accords de Paris, donne par ailleurs à l’Asie une place prépondérante dans les relations partenariales entre la France et l’Asie. Qu’il s’agisse de lutter contre le réchauffement climatique, de renforcer les échanges économiques ou culturels, il s’agira pour la France de nouer des relations bilatérales fortes avec chacun des pays d’Asie. Dans cette logique de renforcement des échanges, la Francophonie, dont je suis membre en tant que parlementaire, se verra redonner un nouveau souffle. Surtout, le Président s’est engagé à la réciprocité des relations, notamment économiques, pour que des marchés soient ouverts en Asie aux Français mais également en France et en Europe pour les pays asiatiques. Je me félicite de cette politique asiatique ambitieuse de notre pays et je m’engage à y participer avec toute mon énergie.

Malgré la foule, le Président Emmanuel Macron et moi, avons quand même pu nous souhaiter la bonne année directement et j’ai profité de cette occasion pour présenter le nouvel Ambassadeur du Vietnam en France, Monsieur Nguyen Thiep. A tous les membres de la communauté asiatique, mais aussi à ceux qui n’en font pas partie, je vous souhaite une excellente année du chien de terre !


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur nos sites, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.