STÉPHANIE DO

Présentation du Budget 2021 : la relance au service des Français

Activités parlementaires

La reprise de l’épidémie confirme qu’il est plus que jamais nécessaire de mettre en œuvre une relance forte pour aider nos salariés, nos entreprises et investir dans la France de demain. A ce titre, le ministre de l’Economie, des finances et de la relance et le ministre délégué chargé des comptes publics présentaient aujourd'hui en Conseil des ministres le projet de loi de finances pour l’année 2021.

1) L’Etat n’abandonnera pas les salariés et entreprises les plus touchés par la crise.

Le Gouvernement a pleinement conscience des efforts que chacun a consenti depuis de longs mois : il ne les abandonnera pas. Avec ce projet de loi des finances, nous continuons à soutenir les salariés et entreprises touchés par la crise sanitaire et économique.

Restaurateurs, hôteliers, directeurs de salles de sport...tous pourront compter sur le soutien sans faille de l’Etat en cette période difficile :

- les prêts garantis par l’Etat seront étendus jusqu’à cinq ans supplémentaires ;

- le Gouvernement assurera à tous des taux particulièrement attractifs ;

- le fonds de solidarité sera renforcé avec 150 millions d’euros en plus.

2) Un budget exceptionnel pour construire une France plus verte et plus compétitive.

a) Un budget vert pour accélérer la transition écologique

France Relance prévoit 30 milliards d’investissement pour la transition écologique. C’est un effort inédit, qui permettra de décarbonner notre industrie, pour rénover nos bâtiments, pour transformer notre agriculture pour qu’elle devienne plus écologique...

Mais la transition écologique ne se décrète pas, il faut pouvoir la mesurer et la suivre. Dans une démarche inédite de transparence, le PLF 2021 s’accompagne d’indicateurs pour mesurer l’impact environnemental de chaque mesure économique et fiscale. Grâce à cet engagement, la France devient le premier pays au monde à disposer d’un budget vert.

b) Un engagement : pas de hausse d’impôts

Depuis le début de l’épidémie, les Français ont fait des efforts exceptionnels. Et alors que nous avions réussi depuis le début du mandat à réinstaurer l’envie d’investir en France, la crise ne doit pas être un prétexte pour briser cette dynamique. Augmenter les impôts serait contre-productif. Ce serait un handicap pour le pouvoir d’achat, un poids supplémentaire pour nos entreprises, une rupture de confiance pour les Français.

Le Gouvernement maintient donc le cap. Entre 2018 et 2021, les impôts sur les entreprises et les ménages auront baissé de 45 milliards d’euros : il s’agit de la plus forte baisse d’impôts depuis 20 ans. Ce budget s’inscrit dans ce mouvement inédit avec une nouvelle baisse : 10 milliards d’euros en moins pour les impôts de production, dès l’année prochaine.

c) Sérieux budgétaire et engagement puissant pour le régalien

Notre réussite dépendra toutefois de notre sérieux budgétaire. C’est pourquoi l’emploi public restera stable et notre action pour moderniser l’action publique se poursuivra en 2021.

Au-delà de la relance, ce budget permet de poursuivre les grandes orientations fixées par le Gouvernement depuis le début du mandat. Il est notamment une nouvelle preuve de l’engagement puissant de la France pour le régalien, avec une nouvelle augmentation du budget de la sécurité, une hausse de 4,5% du budget de la défense et une augmentation exceptionnelle de 8% du budget de la justice, afin de lui donner, enfin, les moyens d’une action rapide.

Des réponses fortes et des résultats rapides : Grâce aux moyens exceptionnels déployés dans le cadre du budget pour 2021 et après une chute historique de 10% du PIB attendue cette année, le Gouvernement prévoit un rebond de 8% l’année prochaine.

Sur les 100 milliards d’euros dédiés à France relance, 42 milliards devront être dépensés d’ici la fin de l’année prochaine.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité