Actualités de la circonscription

Inondations en Seine-et-Marne : intervention auprès de Nicolas Hulot pour que les communes de Brou-sur-Chantereine et Vaires-sur-Marne bénéficient de l’état de reconnaissance de catastrophe naturelle.

Pour la deuxième fois cette année, la Seine-et-Marne a été frappée par les inondations. En janvier dernier, suite aux crues de la Seine et de la Marne sur tout le département, j’avais déjà interpellé le Ministre et la Secrétaire d’Etat Brune Poirson lors des Questions au Gouvernement. L’idée était de mettre en œuvre des aménagements dans toutes les communes où coule la Seine afin de prévenir les inondations.

Suite à cette intervention, j’ai reçu Nicolas Hulot afin de faire un point sur la situation et sur la gestion des conséquences de la crue.

Les nombreuses averses orageuses qui ont eu lieu le mois dernier ont de nouveau causé d’innombrables dégâts à l’échelle de tout le département. C’est pourquoi j’ai repris l’initiative de solliciter le Ministre de la transition écologique et solidaire à l’aide d’un courrier dans lequel je lui dresse un état des lieux de la situation en Seine-et-Marne, en insistant notamment sur l’incidence des inondations sur la circonscription.
J’ai ainsi pu évoquer la situation particulièrement préoccupante des communes de Brou-sur-Chantereine et de Vaires-sur-Marne, qui avaient déjà été particulièrement touchées par les inondations de la Marne. Les habitants des zones sinistrées de Brou-sur-Chantereine ont dû être évacués, de même que les riverains de la Zac des Pêcheurs à Vaires-sur-Marne. L’eau est montée à certains endroits jusqu’à 1,20 mètre et l’électricité a été coupée ! A Brou-sur-Chantereine, un transformateur a explosé, certaines habitations ont été complètement inondées.

Compte tenu de ces dommages d’une importance considérable, j’ai soutenu les dossiers de ces deux communes pour qu’elles bénéficient du dispositif de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle. Celui-ci permet d’indemniser les citoyens victimes de catastrophes naturelles.

Des travaux d’aménagement sont par ailleurs nécessaires et ils doivent s’organiser tant au niveau de la commune qu’au niveau de la communauté d’agglomération Paris-Vallée de la Marne. Il s’agit de procéder notamment au curage des réseaux, à un redimensionnement des avaloirs et à une étude hydraulique pour déterminer si de nouveaux bassins de rétention sont nécessaires.

Je tiens par ailleurs à renouveler mes vœux de soutien à tous les habitants qui ont été victimes de ces dégâts.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.