STÉPHANIE DO

J’ai participé à la visite de La Société Fabrication Outillage de la Brie à Lagny-sur-Marne avec Madame Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie

Actualités de la circonscription

A l’occasion d’un déplacement sur le site de l’usine de La Société Fabrication Outillage de la Brie (SFOB) à Lagny-sur-Marne en Seine et Marne, Agnès Pannier-Runacher, ministre déléguée à l’Industrie, a présenté les mesures de soutien et d’accompagnement pour la modernisation de l’Industrie. La ministre déléguée fait de la modernisation de notre outil productif une priorité pour rendre notre industrie plus compétitive, plus innovante et créatrice d’emplois et de compétences.

La ministre déléguée a présenté trois dispositifs déployés dans le cadre de France Relance :

· Le fonds de soutien aux investissements de modernisation de la filière automobile, doté de 200 millions d’euros en 2020, créé dans le cadre du Plan de soutien à l’automobile. Ce fonds vise à aider les entreprises à gagner en compétitivité, par une accélération des investissements d’automatisation et de numérisation de leurs procédés industriels ;

· Le lancement d’une nouvelle enveloppe de « Prêts French Fab » opérée par Bpifrance dans le cadre du Plan de relance. Ce dispositif, doté de 45 millions d’euros par l’Etat, permettra à Bpifrance de mettre en place entre 400 et 500 millions d’euros de prêts aux entreprises pour favoriser leurs investissements industriels ;

· La signature du décret permettant l’entrée en vigueur du dispositif de subvention industrie du futur, qui permet aux PME et aux ETI industrielles de bénéficier d’un soutien financier de l’Etat dans leurs investissements dans les technologies de l’industrie du futur.

La ministre déléguée a déclaré à cette occasion : « Avec France relance, le Gouvernement s’engage pour accélérer la transformation de l’industrie française vers « l’usine 4.0 » car c’est en modernisant notre appareil de production que nous maintiendrons nos filières industrielles dans la compétition mondiale. Un premier appel à manifestations d’intérêt auprès des filières automobile et aéronautique a ainsi suscité près de 1 300 projets, ce qui témoigne du dynamisme des PME et ETI industrielles françaises. Notre défi désormais c’est la rapidité d’exécution. Avec l’annonce de premiers lauréats, nous engageons une nouvelle étape qui permettra de financer dès cette année de nombreux projets. J’y veillerai personnellement. ».


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité