STÉPHANIE DO

J’étais l’invitée de Thomas Joubert sur la chaîne BFM Paris au sujet de la réouverture des restaurants

Actualités de la circonscription

Demain, je serai l'invitée de Thomas Joubert à 7h30 sur la chaîne BFM Paris : la réouverture des restaurants
Vous trouverez ci-dessous quelques éléments répondus au journaliste :
"Je fais partie du groupe de travail sur le Tourisme durant le confinement qui a remis au Gouvernement 150 propositions notamment la réouverture des restaurants dès le 11 mai, mais sous des conditions strictes et sous réserve de l’évolution de la pandémie du Covid-19 :

- Il faut se mettre d’accord avec tous les acteurs concernés sur un protocole sanitaire strict
- Il faut mettre en œuvre ce protocole à la lettre
- Il faut contrôler l’application de ce protocole sanitaire
- Et enfin, je dirai que cette réouverture doit être progressive, partielle et strictement contrôlée !

Cette réouverture partielle est nécessaire !
- le secteur de la restauration a été très touché par la crise sanitaire et les restaurateurs ont enregistré une baisse de 90% de leur activité

Cette réouverture progressive est bénéfique pour la santé mentale des français
- on oublie trop souvent que les français ont beaucoup souffert du confinement et il faut leur permettre de renouer en partie avec leur vie quotidienne

Cette réouverture est possible de manière sécurisée avec l’application du protocole sanitaire tenant compte par exemple : l’application des gestes barrières via le respect d'une distance entre les tables, le nettoyage des tables et des chaises entre chaque service, les masques, les gels, la limitation des réservations, l’obligation pour les personnels de se laver les mains toutes les 30 minutes, les écrans plexiglas etc."


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité