STÉPHANIE DO

Activités parlementaires

Un test clinique a été mené à Marseille dans le service du professeur Didier Raoult sur 24 malades, nous avons appuyé et soutenu cet essai. Les résultats sont prometteurs mais il faut tester ce traitement sur un nombre plus large de patients, c'est le cas pour la chloroquine comme pour d'autres protocoles thérapeutiques.
❌ Jamais aucun pays au monde n'a accordé une autorisation de traitement sur la base d'une étude comme celle-ci, a rappelé Olivier Véran.

Le Haut conseil de la santé a été consulté pour l'utilisation de la Chloroquine et n'autorise pas la grande circulation au grand public. La chloroquine doit être uniquement utilisé dans les cas les plus graves dans un cadre collégial en milieu hospitalier et sous surveillance médicale, a précisé Olivier Véran ce lundi.
Le ministre prendra dans les prochaines heures un arrêté pour encadrer l'utilisation, hors AMM, pour l'hydroxychloroquine qui sera désormais accessible aux équipes médicales hospitalières qui le souhaitent dans les conditions prévues.

Le ministère de la Santé suit attentivement les avancées des essais cliniques avec la Chloroquine ainsi qu’avec d’autres traitements. Un essai clinique européen destiné à évaluer quatre traitements expérimentaux (dont la Chloroquine) a démarré dimanche. Coordonné par l’Inserm, cet essai inclut au moins 800 patients français atteints de formes sévères du COVID-19. Les résultats de ce groupe de travail sont attendus d'ici six semaines.
"L'espoir me suffit pour tout mettre en oeuvre pour que l'on puisse vérifier si c'est efficace ou non. (…) Si ce traitement est efficace, nous le proposerions aux Français sans aucun délai (...). Nous aurons des études solides qui nous diront si oui ou non c'est un bon traitement. D'ici à 15 jours, nous devrions avoir des données consolidées" Olivier Véran, Grand Jury RTL, 22/03
Sur les risques de l’automédication : "Aujourd'hui, ce n'est pas responsable hors protocole thérapeutique, hors protocole hospitalier que d'indiquer aux gens qu'ils peuvent s'automédiquer avec un médicament dont les effets indésirables peuvent être aussi importants" Olivier Véran, Grand Jury RTL, 22/03.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité