Activités parlementaires

Hier, en examen du projet de loi finances pour 2020 dans l’hémicycle, le gouvernement a renoncé à baisser le budget des chambres d’agriculture.

Le budget pour 2020 prévoyait une diminution de 15 % de la taxe additionnelle sur le foncier non bâti, taxe payée par les agriculteurs et les propriétaires agricoles aux chambres d’agriculture.

Avec 45 députés de la majorité, j’avais co-signé une tribune dans le Parisien afin de m’opposer à cette baisse des financements annoncée des chambres d’agriculture. Il nous semblait indispensable d’aider ces acteurs à accompagner les agriculteurs dans leur transition agroécologique sur tout le territoire.

Cette décision du gouvernement, résultat d’une concertation avec les parlementaires, est un témoignage de la bonne santé de notre démocratie, et de l’écoute dont fait preuve le gouvernement à l’égard de l’Assemblée Nationale.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité