STÉPHANIE DO

Le projet immobilier « Les Acacias » à Brou-sur-Chantereine - l’article du Magjournal sur le sujet

Votre députée dans les médias

Le magjournal77 a consacré un article sur ce sujet impactant les habitants de la commune Brou-sur-Chantereine

Le 19 octobre 2020, Stéphanie Barnier, maire de Brou-sur-Chantereine, m’a fait part de ses craintes quant au projet immobilier « Les Acacias », implanté en face de la résidence Pasteur dont le parking est resté fermé depuis les intempéries de 2018. Elle

a sollicité mon aide afin de relayer ses inquiétudes à la sous-préfecture de Torcy et accélérer la résolution de ce sujet qu’elle estime urgent. En effet, madame le maire m’a rapporté que plusieurs permis de construire avaient été signés par son prédécesseur, autorisant la construction de projets immobiliers sur une zone exposée à un risque d’inondation. Cette zone où se situe le projet « Les Acacias » a elle-même été inondée à deux reprises en 2018 à la suite des crues de la Marne.

Ces inondations ont engendré des dégâts matériels conséquents pour la commune, et elles ont laissé une empreinte vive dans la mémoire des habitants. Je me suis mobilisée à leurs côtés dès janvier 2018, alertant le Gouvernement sur l’urgence de la

situation, défendant les communes impactées à l’Assemblée Nationale, j’ai aidé les communes les plus durement touchées à obtenir la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle, permettant aux habitants d’être indemnisés.

Dès 2019, l’association des locataires de la résidence Pasteur de Brou ont attiré mon attention sur le fait que les dégâts au niveau du parking de la résidence Pasteur, toujours fermé, engendraient des risques pour eux. Ce risque de sécurité publique est intolérable. L’émergence d’un nouveau projet immobilier, juste en face, accroît la gravité de ce risque. Les inondations passées ont déjà affaibli le mobilier urbain, et davantage de travaux aggraverai encore les risques encourus par les habitants.

La maire de Brou-sur-Chantereine a donc demandé mon aide, car elle souhaite que ce permis de construire soit suspendu le temps de mesurer l’impact réel d’un tel projet, et ne veut pas risquer de mettre à mal l’équilibre de ce quartier. J’ai donc relayé ses

inquiétudes à M. Plaisant, sous-préfet de Torcy. Le sous-préfet m’a adressé une réponse actant que le dossier est des plus complexes

et que la ville ne dispose d’aucun moyen de droit direct pour suspendre les travaux ou revenir sur le permis de construire délivré. M. le sous-préfet a suggéré au maire d’exiger des garantis quant à la prise en compte du risque inondation dans le projet immobilier, en vertu de son pouvoir de police. Madame le maire pourra également user de l'article R111-2 qui permet aux maires d'exiger la prise en compte de risques naturels lors de la délivrance d'une autorisation, en dehors de toute servitude liée à ces risques sur toutes les décisions d’urbanisme futur. M. le sous-préfet a également assuré son soutien total à Mme le maire.

Largement investie sur la sécurité de ce quartier et de ses habitants depuis les premières inondations en 2018, je reste à leur service. Je serai présente aux côtés de Madame le maire et la soutient dans ses démarches. Il est primordial que des garanties soient apportées sur le projet immobilier continue. La priorité absolue sera toujours la sécurité des habitants.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité