STÉPHANIE DO

Actualités de la circonscription

C’est avec grand intérêt que j’ai pris connaissance des chiffres 2019 de la politique du logement menée par l’Etat en Seine-et-Marne publiés par la Préfecture de Seine-et-Marne.

Depuis le début de mon mandat je me suis engagée sur la problématique du logement à l’Assemblée nationale et aux côtés de mes concitoyens en Seine-et-Marne.

Dans une démarche de co-construction entre le Gouvernement, les parlementaires et les acteurs de la politique du logement, j’ai participé à l’élaboration d’une modernisation sans précédent de cette politique publique afin de répondre aux défis que nous connaissons : faciliter l’accès au logement, réduire les inégalités entre les territoires, rénover les bâtiments, améliorer les dispositifs d’aides au logement, etc. Cette volonté s’est traduite dans les lois de finances pour 2018, 2019 et 2020 ainsi que dans la loi ELAN. Pour chacun de ces textes, j’ai eu la responsabilité de produire des rapports afin de dégager des propositions qui répondent à vos réalités sur le terrain.

Le logement est au cœur des préoccupations des Français et reste une priorité pour le Gouvernement. Les résultats de notre politique portent leur fruit et les chiffres présentés par la Préfecture en sont la preuve :
- En 2019, ce sont 3 488 logements locatifs sociaux (LLS) qui ont été financés par la direction départementale des territoires. La Seine-et-Marne est le troisième département constructeur de LLS d’Ile-de-France après Paris et les Yvelines. Le territoire seine-et-marnais connait un niveau historiquement élevé de construction de logements sociaux.
- Sur les 3 488 LLS précités, 860 LLS ont été financés en Prêt Locatif Aidé d'Intégration (PLAI) à destination des ménages très modestes.
- Dans un souci d’une répartition équilibrée du logement social sur l’ensemble du territoire de Seine-et-Marne, plus des deux tiers de la production 2019 de LLS a été engagée sur des territoires soumis aux obligations de la loi Solidarité et renouvellement urbain (SRU) en raison de leur déficit en logements locatifs sociaux. La quasi-totalité des communes déficitaires en LLS ont réalisé l’objectif de production assigné.
- L’action de l’État en direction du parc privé a été portée à un niveau historiquement élevé afin d’améliorer la performance énergétique de l’habitat des seine-et-marnais. Ainsi, la délégation locale 77 de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) a engagé en 2019 plus de 10 millions d’euros en faveur de l’habitat des seine-et-marnais :
o Financement des travaux d’isolation thermique de 1383 propriétaires occupants en Seine-et-Marne dans le cadre du programme « Habiter mieux » (487 propriétaires occupants financés en 2018).
o Financement des travaux d’adaptation de l’habitat aux divers handicaps des 114 propriétaires occupants seine-et-marnais ayant sollicité une aide financière de l’ANAH

Consultez le communiqué de presse de la Préfecture 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité