STÉPHANIE DO

Ma question à Monsieur Didier Guillaume, ministre de l'agriculture et de l'alimentation en Commission des affaires économiques

Activités parlementaires

Aujourd’hui en Commission aux affaires économiques, nous avons reçu Monsieur Didier Guillaume, ministre de l'agriculture et de l'alimentation. A cette occasion, j'ai posé la question suivante :

 

« Pour pallier au manque de travailleurs immigrés, la préfecture de Seine-et-Marne a mis en relation une soixantaine de réfugiés statutaires avec des agriculteurs du territoire pour effectuer les récoltes. Les agriculteurs sont en manque de main d’œuvre du fait de la crise sanitaire. Leur activité et leur survie économique sont, de fait, en grand péril. Leur permettre de recruter une main d’œuvre parmi les migrants en situation régulière contribue donc à les aider. Je vous demande M. le ministre, dans quelles conditions ce dispositif peut-il être généralisé ? Et comment peut-on rendre ces contrats saisonniers moins précaires pour ces populations volontaires mais souffrant déjà de situations économiques délicates ? »


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité