STÉPHANIE DO

Activités parlementaires

Plan de soutien à l’aide alimentaire : le Gouvernement mobilise près de 40 millions d’euros supplémentaires pour la solidarité

5,5 millions de personnes ont recours à l’aide alimentaire en France. Assurée par des associations (300 000 bénévoles) avec le soutien de l’État, elle leur permet de répondre à leurs besoins les plus élémentaires (produits d’hygiène, denrées alimentaires etc…).

Avec mes collègues, nous sommes nombreux à avoir remonté auprès du Gouvernement les difficultés rencontrées par les associations dans nos territoires. J’assure un suivi très régulier avec les associations de notre circonscription œuvrant dans la distribution alimentaire aux familles précaires depuis le début du confinement. Je tiens à féliciter le Gouvernement pour cette prise de décision.

La crise du COVID-19 a des conséquences économiques et sociales pour tous les Français et frappe plus durement encore les plus précaires. De plus, le travail des associations est compliqué par les circonstances : manque de bénévoles, difficultés logistiques du fait des règles sanitaires, augmentation de la demande.

• Pour répondre à cette situation, le Gouvernement a décidé de mettre en place un plan de soutien à l’aide alimentaire pour un montant total de près de 40 millions d’euros :
o pour apporter une aide d’urgence à des territoires en souffrance en métropole (10 millions - Paris, Lyon, Marseille, Seine-Saint-Denis) et dans les outre-mer (4 millions -Mayotte, Guyane, Saint Martin). En métropole, le plan de soutien à l’aide alimentaire se fera par exemple sous la forme de chèques d’urgence alimentaire d’un montant moyen équivalent à 105 euros par foyer et par mois pour plus de 95 000 familles.
o pour soutenir financièrement les associations contre la crise (aide pour couvrir la hausse des dépenses d’achat de produits d’alimentation face à l’augmentation de la demande, hausse des dépenses pour se doter de protections par exemple).

A ces mesures s’ajoute l’aide exceptionnelle de solidarité annoncée le 13 avril et qui sera versée le 15 mai et qui concernera 4 millions de foyers ; elles viennent également en plus des mesures déjà annoncées notamment pour les sans-abris (comme, par exemples, les chèques-services de 7euros/jour pour plus de 60 000 personnes à la rue).


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité