STÉPHANIE DO

Les personnes de la communauté rom qui résidaient dans des campements à Champs-sur-Marne ont quitté les lieux à partir du lundi 23 novembre.

Actualités de la circonscription

Les personnes de la communauté rom qui résidaient dans des campements à Champs-sur-Marne ont quitté les lieux à partir du lundi 23 novembre.

C’est un sujet sur lequel j’ai échangé avec le préfet, Thierry Coudert, aussi récemment que lors d’un rendez-vous le 12 novembre, mais aussi l’ensemble du tissu local tant associatif que les élus.

J’ai également rencontré Maud Tallet, maire de Champs-sur-Marne, le 10 novembre dernier. Nous avons échangé sur plusieurs sujets locaux, mais notre conversation a naturellement porté sur la situation des campements de personnes issues de la communauté rom.

J’ai aussi échangé avec le nouveau sous-préfet de Torcy, François-Claude Plaisant, lors de notre rencontre le 15 octobre à sa prise de fonction.

Je suis sensible à la situation des personnes qui résident dans ces campements. Au début de la crise sanitaire, une initiative inter-associations (Médecins du Monde, Acina, Système B, Hors La Rue, Les Enfants du Canal) m’avait alertée sur les conditions sanitaires dans ces camps, notamment sur le fait que les habitants n’avaient pas accès à l’eau courante. J’avais alors écrit un courrier au Préfet en date du 23 mars afin d’attirer son attention sur cette problématique. Des distributions d’eau avaient alors eu lieu.

Le Gouvernement fait tout pour protéger les personnes qui vivent dans la rue, avec des solutions d’hébergement dans des centres spécialisés ou dans des hôtels. Nous faisons tout pour protéger ces personnes, mais nous ne pouvons cependant pas tolérer de tels squats et campements. Celui de Champs-sur-Marne était à l’origine de nombreuses plaintes de la part des riverains. Ceux-ci étaient quotidiennement confrontés à des problématiques d’incivilités, d’insalubrité, mais aussi d’insécurité. Il était urgent de trouver une solution avant que la solution n’empire.

Je félicite les services de la sous-préfecture de Torcy , mais aussi les services de la ville de Champs-sur-Marne et de l’intercommunalité qui nettoient les lieux. Les Roms ont été relogés dans des hôtels grâce à l’action du Gouvernement, en attente d’une solution davantage durable. C’est une avancée pour eux comme pour les riverains, et je félicite l'implication des acteurs mobilisés.


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.

Voir notre politique de confidentialité